Chauffage : quelle pompe à chaleur choisir ?

Dans la catégorie chauffage à énergie renouvelable, respectueux de l’environnement, économe en énergie et extrêmement performant, on demande la pompe à chaleur (PAC), qui permet d’économiser près de 75% sur la facture de chauffage.

Sauf qu’il en existe de plusieurs types… Alors laquelle choisir ???

On fait le tri, pour vous aider à y voir plus clair.

 

Dans la catégorie chauffage à énergie renouvelable, respectueux de l’environnement, économe en énergie et extrêmement performant, on demande la pompe à chaleur (PAC), qui permet d’économiser près de 75% sur la facture de chauffage. Sauf qu’il en existe de plusieurs types… Alors laquelle choisir ??? On fait le tri, pour vous aider à y voir plus clair.

 

Pompes à chaleur : comment ça  marche ?

La pompe à chaleur est un système de chauffage central thermodynamique.

Le principe de fonctionnement de la pompe à chaleur, quelle qu’elle soit, est en effet de puiser les calories existantes :

  • soit dans l’air pour les PAC aérothermiques (air-air ou air-eau) ;
  • soit dans la terre pour les PAC géothermiques (sol-eau ou sol-sol)

Les calories sont ensuite transférées aux pièces à chauffer par évaporation, compression et condensation d’un fluide frigorigène, par le biais d’unités intérieures :

  • splits muraux, consoles, cassettes ou systèmes gainables spécifiques pour les PAC air-air ;
  • radiateurs à eau, ventilos convecteurs ou plancher chauffant pour les PAC air-eau, eau-eau et géothermiques.

Il existe également des pompes à chaleur réversibles, qui chauffent l’hiver et rafraichissent l’été, en inversant tout simplement le pompage.

 

Pompe à chaleur aérothermique ou géothermique ?

Dans le cas d’une construction neuve, vous pouvez installer tout type de pompe à chaleur monobloc et/ou bi-bloc et si le terrain s’y prête, la PAC géothermique est une solution très performante. Mais il faut que le terrain s’y prête et pour cela il doit être suffisamment grand.

Dans le cas d’une rénovation, il vous faudra opter pour une pompe à chaleur aérothermique, plus simple à mettre en œuvre, et par ailleurs moins coûteuse.

 

Une pompe à chaleur air-air ou air-eau ?

Les pompes à chaleur aérothermiques puisent toutes dans l’air extérieur les calories qu’elles vont utiliser, au moyen d’une unité extérieure. Leur différence se situe à l’intérieur du logement :

  • La PAC air-air transmet les calories à l’intérieur via un fluide caloporteur par un ventilo-convecteur. C’est un système de chauffage relativement peu coûteux, facile à installer, y compris sur un balcon. 
  • Les PAC air-eau transmettent elles les calories via un fluide caloporteur par des radiateurs basse température ou haute température et plancher chauffant.

 

Comprendre les performances des pompes à chaleur

Plus le coefficient de performance (COP) d’un système de chauffage est élevé, plus il est considéré comme performant.

Avec des coefficients de performance (COP) souvent supérieurs à 3.5, soit plus de 3.5 kWh de chaleur restituée pour 1kWh consommé, les pompes à chaleurs sont un des meilleurs systèmes de chauffage en termes de rendement : à la fois économique et durable.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle l’installation d’une PAC air-eau est éligible au crédit d’impôt transition énergétique de 30%. 

 

Choisir le dimensionnement de sa pompe à chaleur

Choisissez bien la puissance de votre pompe à chaleur. En effet, sous-dimensionnée par rapport à vos besoins, elle ne chauffera pas suffisamment. Surdimensionnée, elle consommera plus d’électricité que nécessaire.

N’hésitez pas à prendre contact avec notre équipe de spécialistes : ils vous guideront dans votre choix (0820 889 529 – N°Indigo 0,15 € TTC/minute).

 

Voir toutes les pompes à chaleur sur domotelec.fr 

Chauffage : quelle pompe à chaleur choisir ?
Mot clé :    

2 commentaires sur “Chauffage : quelle pompe à chaleur choisir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *