Archives du mot-clé radiateur

Où faut-il installer ses radiateurs ?

Installer ses radiateurs

 

Pour optimiser le confort thermique d’un logement, les écarts thermiques entre les différentes pièces doivent être régulés, de même que les écarts thermiques au sein d’une même pièce.

Pour obtenir une chaleur homogène, il est donc indispensable de bien réfléchir à l’emplacement des radiateurs.

 

1.    Combien de radiateurs ?

Pour une sensation de chaleur confortable, il faut que la température soit la plus homogène possible d’un bout à l’autre de la pièce. Il vaut donc toujours mieux installer plusieurs radiateurs de puissance moyenne plutôt qu’un ou deux radiateurs très puissants.

 

2.    Où installer ses radiateurs ?

Dans la plupart des cas et afin de réduire l’effet de paroi froide (lien vers billet les règles d’or du confort thermique), installez vos radiateurs sur les murs extérieurs et en dessous des fenêtres.

Dans une maison extrêmement bien isolée, vous pouvez au contraire positionner vos radiateurs sur les cloisons intérieures, afin que les deux côtés de la cloison profitent de la chaleur diffusée.

Dans tous les cas, prévoyez un espacement d’au moins 12 cm entre le sol et le bas du radiateur, afin que l’air circule bien autour du radiateur lui-même.

 

3.    Où ne faut-il pas installer ses radiateurs ?

  • Évitez de positionner deux radiateurs en face à face direct, orientez-les plutôt dans des directions perpendiculaires.
  • N’installez pas de radiateur derrière le battant d’une porte, au risque de bloquer le rayonnement de chaleur.
  • Évitez au maximum de couvrir vos radiateurs de tablettes ou de placer près d’eux de gros meubles ou des rideaux, cela réduit vraiment la diffusion de la chaleur
  • Évitez de placer un radiateur à la tête de votre lit, c’est très désagréable pendant le sommeil.

 

A lire également : notre espace Conseil Chauffage.

 

Vous souhaitez bénéficier de conseils personnalisés? Contactez notre équipe de spécialistes au 0820 889 529 (numéro indigo, rappel immédiat).

 

 

Chauffage : les règles d’or du confort thermique

A l’intérieur de votre logement, votre confort thermique dépend principalement de 3 facteurs-clés : la température bien sûr, mais aussi l’hygrométrie et les courants d’air.

 

1/ La température

Dans un logement sain et sans courant d’air, la température ressentie correspond à une moyenne pondérée entre la température rayonnante des parois, la température de l’air et la température de contact direct avec les objets.

La température rayonnante compte pour moitié dans le confort thermique global d’un logement. La température des murs, des sols, des plafonds et même des meubles et des objets de la maison atteint ses occupants par rayonnement. C’est pourquoi il est crucial de bien isoler son logement, car dans une maison mal isolée, les parois resteront froides même si vous chauffez l’air.

La température de l’air ambiant compte également quasiment pour moitié dans le confort thermique. C’est pourquoi on chauffe l’air en hiver grâce à des systèmes de chauffage (radiateurs, pompes à chaleur…). La température idéale dépend au final de la température de l’air ambiant et de celle des parois. L’idéal est que l’écart entre les deux reste inférieur à 4°C.

Enfin, la température de contact direct avec les objets influence également légèrement la perception que l’on a de la température globale du logement. Le carrelage froid, les objets en métal… entrainent une légère perte de calories pour le corps qui les touchent et donc un confort moindre.

 

Radiateur humidificateur

2/ L’hygrométrie ou taux d’humidité

La température ressentie d’un lieu dépend également fortement du taux d’humidité de l’air. Ce taux doit être compris entre 30 et 65 % pour un véritable confort thermique. En-dessous l’air est trop sec, au-delà trop humide.

L’hiver, l’air a tendance à être plus sec que l’été, puisque le chauffage l’assèche. Pensez à ajouter de l’humidité avec des humidificateurs d’air. Sachez qu’il existe aussi des radiateurs avec humidificateurs incorporés.

A l’inverse, soignez bien le système de ventilation de vos pièces d’eau (cuisine et salle de bains), afin d’éliminer au mieux la vapeur d’eau qui s’en dégage. Sinon, l’humidité risque vite d’être excessive.

 

3/ Les courants d’air

Les courants d’air donnent une sensation de froid car… ils favorisent l’évaporation de la transpiration ! Agréables en été donc… mais désagréables en hiver.

Pour éviter les courants d’air en hiver, vérifiez bien l’étanchéité des menuiseries : portes et surtout fenêtres. Pensez également à faire contrôler régulièrement votre VMC car un système de ventilation déréglé peut rapidement entraîner des courants d’air trop importants et trop rapides.

 

Vous souhaitez bénéficier de conseils personnalisés? Contactez notre équipe de spécialistes au 0820 889 529 (numéro indigo, rappel immédiat). Vous pouvez aussi consulter notre site internet : http://domotelec.com/chauffage/chauffage-electrique.php

Entretenir son système de chauffage

Tous les professionnels vous le diront : pensez à entretenir régulièrement votre système de chauffage ! Chaudière, pompe à chaleur, poêle à bois… Ils nécessitent tous une révision annuelle pour rester au top de leur performance.

Comment entretenir son système de chauffage

Entretenir son système de chauffage : une question de sécurité

D’après une étude récente, plus de 9 français sur 10 font avant tout réviser leur système de chauffage pour des questions de sécurité. Il s’agit d’avoir confiance dans l’équipement de sa maison, et ce quelle que soit l’énergie utilisée pour se chauffer : gaz, électricité, fuel, bois…

 

Entretenir son système de chauffage pour faire des économies d’énergie

Cette même étude fait apparaître que plus d’un français sur 3 fait également entretenir son système de chauffage dans l’objectif de réaliser des économies d’énergie. Et en effet, l’Ademe estime qu’un entretien bien fait et régulier permet d’économiser en moyenne 10% d’énergie.

 

Entretenir son système de chauffage : locataire ou propriétaire… Qui est responsable ?

La responsabilité de l’entretien régulier du système de chauffage incombe… à l’occupant du logement, et non à son propriétaire.

Donc, même si vous êtes locataire, il vous revient notamment d’organiser une visite annuelle dans votre logement par un professionnel qualifié si votre système de chauffage est réglé par une chaudière. Au minimum il réalisera une vérification, un nettoyage et un réglage de votre appareil. En cas de besoin, il pourra également effectuer des réparations.

 

Concrètement, comment entretenir son système de chauffage ?

entretien chaudièreUn contrat d’entretien de chaudière coûte entre 80 et 180 euros annuels, en fonction des options (dépannage 24h/24 en cas d’incident, intervention rapide, etc…). Le professionnel passe une fois par an, à l’automne, pour effectuer la maintenance de la chaudière. Et il peut donc être amené à revenir si la chaudière nécessite des réparations plus poussées.

La même régularité est obligatoire pour les systèmes de chauffage au bois. Si vous avez une cheminée en état de fonctionnement, pensez donc à la faire ramoner une fois par an. Un ramonage coûte entre 40 et 80 euros, selon la région dans laquelle vous habitez et l’état d’encrassement de votre conduit de cheminée.

L’entretien d’une pompe à chaleur, d’un système de climatisation assure également à votre installation une durée de vie et des performances optimales, vous permettant d’en profiter pleinement.  De plus, sachez que pour les appareils contenant plus de 2Kw de fluide frigorigène, la réglementation impose un contrôle annuel d’étanchéité qui doit être réalisé  par un professionnel qualifié. Le coût du contrat d’entretien annuel peut varier entre 180 et 300€ en fonction du système installé.

L’entretien d’un chauffe-eau se fait lui en deux types d’opérations 

1/ une vidange régulière de votre cuve, que vous pouvez réaliser vous-même

2/ un détartrage réalisé par un professionnel, au minimum une fois tous les 2 ans (surtout si votre eau est dure). Les prix d’un détartrage de chauffe-eau sont en général compris entre 120 et 200 euros.

L’entretien d’un système de chauffage solaire par un professionnel coûte entre 180 et 260 euros, mais n’est nécessaire qu’une fois tous les 5 ans.

En revanche, vous pouvez entretenir vous-mêmes vos radiateurs électriques en les nettoyant assez simplement.

 

Enfin, n’oubliez pas qu’un système de chauffage entretenu correctement et régulièrement connaitra une durée de vie plus longue et des performances plus durables.

 

Les radiateurs basse température

Domotelec vous présente en vidéo le fonctionnement et les performances des radiateurs basse température.

Voir les radiateurs chauffage central Radson

Contenu de la vidéo:

Un mythe: Les radiateurs ne sont pas compatibles avec les systèmes de chauffage basse température. Il est temps de rétablir la vérité.

Les radiateur permettent d’améliorer de 15% maximum l’efficacité des systèmes de chauffage. Les radiateurs sont la solution idéale à utiliser avec des système de chauffage basse température.

Dans les années 50, les gens utilisaient de grands radiateurs à haute température. Dans les années 70-80, l’isolation s’est considérablement améliorée mais les habitudes n’ont pas changées. Les gens continuent à utiliser des températures d’eau élevées.

Aujourd’hui les maison nouvelles sont isolées de partout. (murs, double vitrage, sol, toiture …). Cela a pour effet d’utiliser moins d’énergie pour un même niveau de confort à des températures moins élevées et de garder la chaleur plus longtemps. Les radiateurs restent la solution idéale pour fournir un tel confort.

Une étude sur deux ans a démontré que les radiateurs améliorent le confort et augmentent l’efficacité énergétique tout en réduisant les coûts de cycle de vie. Ils peuvent utiliser avec plusieurs sources d’énergie pour un confort optimal en toute circonstance.

Les radiateurs chauffent et refroidissent très rapidement, s’adaptant rapidement à des conditions climatique changeante. Ils fonctionnent en silence par convection et rayonnement.Ils permettent également d’éviter les courant d’air aux fenêtres. Ils permettent également la diffusion d’une température ambiante agréable par tous les temps.

Une efficacité énergétique maximale ! Les radiateurs basse température ont besoin de moins d’énergie pour maintenir une température ambiante agréable.

Comment choisir son radiateur electrique (4) – Le radiateur electrique sèche-serviettes

radiateur seche serviettesVous adorez vous envelopper dans une serviette chaude en sortant de votre douche ? Équipez votre salle de bains d’un radiateur sèche serviettes !

Comment ça marche ?

Le radiateur sèche serviettes contient une masse, soit fluide (eau ou huile) soit solide (aluminium, verre, granit..), traversée par une ou plusieurs résistances. Cette masse emmagasine la chaleur produite par les résistances et la diffuse progressivement à l’ensemble de la pièce et au linge posé sur ou devant le radiateur sèche serviettes.

Certains radiateurs sèche-serviettes disposent d’une fonction ventilation « sèche serviettes électrique + ventilo » programmés généralement par une minuterie, permettant d’accélérer le réchauffement pendant votre présence et de sécher au plus vite les serviettes. (suite…)

Domotelec sur Télématin

Depuis peu, Domotelec, le site de vente en ligne de radiateur, chauffage, climatisation et pompe à chaleur est partenaire de Télématin sur France 2. Voici la vidéo.

Chauffage electrique Noirot ATHENEA Millenium

Pourquoi le choisir ?

C’est, sans conteste, le plus bel appareil à convection naturelle du marché avec sa ligne originale aux coins arrondis et sa façade légèrement bombée. Sa conception spécifique lui permet d’être parfaitement silencieux. la résistance RX Silence a été conçue afin de permettre des montées rapides en température sans aucun bruit de dilatation.

La convection naturelle

Avec une esthétique à la fois contemporaine et moderne, le chauffage électrique Athénéa Millénium viendra compléter idéalement une installation basée sur les radiateurs à véritable Chaleur Douce Intégrale CDI Athénéa Plénitude (voir dans radiateur avec aluminium).
Il est équipé d’une résistance RX Silence en aluminium haute émissivité monobloc, monométal, d’un boîtier de commande 5 fonctions avec logement pour recevoir en option une cassette de programmation Mémoprog et d’un thermostat électronique numérique. Ces atouts font d’Athénéa Millenium le plus élégant et prestigieux des chauffages à convection naturelle.

Spécifications techniques

Ce radiateur electrique est conçu avec une carrosserie en acier. Peinture époxy polyester polymérisé. Boîtier de commande en partie haute. Capot de protection verrouillable. Sélecteur des fonctions : Confort, Eco, Hors gel, Arrêt, Programme. Sélecteur gradué du thermostat. Témoins lumineux d’état des fonctions et d’état de marche. Thermostat électronique ASIC numérique haute technologie, précis à 0.1°C, multi-tarif programmable par fil pilote en Confort, Confort -1°C, Confort -2°C, Eco, Hors gel, Arrêt. Possibilité de blocage du sélecteur du thermostat sur une position fixe ou une plage de température Mini/Maxi. Élément chauffant : résistance RX Silence. Livré de série avec cordon 2 fils + fil pilote. Fixation par dosseret encliquetable. Sécurité thermique automatique. Logement pour programmateur Mémoprog.

Radiateur électrique Athena Millenium Domotelec

LVI reprise des livraisons

Nous avions suspendu la vente des radiateurs LVI car les délais de fabrication n’étaient plus respectés, et celà nous posait de sérieux problèmes de crédibilité auprès de notre clientèle.

Aujourd’hui LVI vient de nous affirmer qu’ils allaient pouvoir, à nouveau,  annoncer des délais fiables. Bien que les délais annoncés, qui se situent entre 6 et 8 semaines, soient longs, nous avons décidé de leur faire confiance en remettant leurs radiateurs sur notre site.

Radiateur Noirot CALIDOU

noirot-calidou

NOIROT Calidou : radiateur à Chaleur Douce en fonte active

Le radiateur Noirot CALIDOU PLUS offre un confort exceptionnel et inégalé ainsi qu’un fonctionnement particulièrement économe.

Le secret du radiateur Noirot Calidou réside dans un dosage subtil entre le douce chaleur enveloppante de la fonte active et la sensation de bien être immédiat du rayonnement.

C’est la technologie intégrée au coeur de la fonte d’acier du modèle Calidou qui assure un parfait équilibre entre rapidité de chauffe et inertie. Elle permet une diffusion de la chaleur parfaitement contrôlée. (suite…)