Rénovation énergétique : cumulez crédit d’impôt et éco-PTZ !

Pour vos travaux de rénovation énergétique, il est désormais possible depuis le 1er mars 2016 de cumuler deux aides financières sans aucune condition de ressources :

  • Le CITE (Crédit d’impôt pour la transition énergétique)
  • L’éco-PTZ (éco-prêt à taux zéro)

 

Cumul CITE eco-ptz

 

Le cumul des aides pour encourager l’amélioration énergétique

L’Eco-PTZ, jusqu’au 1er mars 2016, était réservé aux ménages les plus modestes et les conditions de ressources pour en bénéficier étaient plafonnées.

L’objectif de cet assouplissement est bien évidemment d’inciter les ménages à faire des travaux de rénovation énergétique pour que leur logement soit plus économe en énergie.

 

Le CITE : un crédit d’impôt de 30% sur vos travaux de rénovation énergétique

Les équipements et travaux de rénovation énergétique concernés par le Crédit d’impôt :

  • Les matériaux d’isolation thermique ;
  • L’acquisition d’appareils de régulation et de chauffage performants ;
  • L’installation d’équipements de production d’énergie (comme les pompes à chaleur air-eau par exemple).

Voir tous les travaux et équipements éligibles au CITE.

 

Les conditions pour bénéficier du CITE :

  • Le montant des travaux éligible au crédit d’impôt est limité à 8 000 € par an pour une personne qui vit seule, et à 16 000 € pour un couple (+ 400 € par personne à charge) ;
  • Les travaux doivent être réalisés par une entreprise labellisée RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) ;
  • Les travaux doivent concerner votre habitation principale ;
  • Le logement concerné doit être achevé depuis au moins deux ans.

 

L’Éco-PTZ : un crédit à taux zéro pour financer vos travaux de rénovation énergétiques

Les conditions de l’Éco-PTZ :

  • Vous pouvez obtenir l’Éco-PTZ jusqu’à 30 000 € par logement ;
  • Il est remboursable sur 3 à 15 ans au maximum ;
  • Les travaux doivent concerner votre habitation principale ;
  • Le logement doit avoir été construit avant 1990 ;
  • Les travaux doivent être réalisés par un professionnel labellisé RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) ;
  • Les travaux doivent soit faire partie d’un « bouquet de travaux », qui comprend au moins 2 types de travaux différents (par exemple isolation de la toiture et installation d’un chauffage performant), soit permettre au logement d’atteindre un niveau de performance énergétique globale minimal.

En savoir plus sur l’Éco-PTZ.

 

Cumuler le CITE et l’Éco-PTZ : exemple de financement de travaux et de coût réel

Pour l’exemple, prenons :

  • Un logement mal isolé, pour lequel les dépenses de chauffage sont par exemple de 200 € par mois, soit 2 400 € par an ;
  • Un montant global de travaux et d’équipements de rénovation énergétique estimé à 30 000 €, qui permettront de diviser par 2 la facture de chauffage.

Pour cet exemple, un couple bénéficie de 30% de crédit d’impôt sur le plafond de dépense de 16 000 €. Ce sont donc 4 800 € qui seront déduits de ses impôts, ou remboursés si le couple paie moins d’impôt. Il reste donc 25 200 € à financer.

Avec un Éco-PTZ souscrit sur 15 ans, le couple en question remboursera 140 € par mois.

Les travaux de rénovation énergétique permettant de diviser par 2 la facture de chauffage, celle-ci descendra à 100 € par mois, soit 100 € d’économies par mois une fois les travaux réalisés.

Au réel et à l’usage, il ne reste donc à ce couple qu’une dépense supplémentaire de 40 € par mois pour obtenir un logement au confort thermique largement augmenté.

À noter enfin qu’en cas de revente, un logement économe en énergie est valorisable par rapport à un logement énergivore.

 

Vous souhaitez équiper votre logement d’un système de régulation ou de chauffage performant éligible au CITE et à l’Éco-PTZ ? Contactez notre équipe de spécialistes pour monter votre projet au 0 820 889 529 (N°Indigo 0,15 € TTC/min).

 

Rénovation énergétique : cumulez crédit d’impôt et éco-PTZ !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *