La pompe à chaleur air/eau : une facture de chauffage divisée par 3

La pompe à chaleur air/eau, dite « aérothermique », est un système de chauffage et de production d’eau chaude particulièrement économe en énergie. Certes plus coûteux à l’achat qu’une chaudière, elle est toutefois rentabilisée en quelques années seulement.

En effet une pompe à chaleur air/eau consomme en moyenne seulement 25 à 30% d’électricité pour fonctionner, le reste de l’énergie consommée étant fourni directement par les calories de l’air extérieur. Résultat : une facture de chauffage qui peut être divisée par trois !

D’autant que le crédit d’impôt développement durable vous permet de bénéficier d’un crédit d’impôt de 25% si vous faites installer une pompe à chaleur air/eau au sein d’un bouquet travaux.

 

La pompe à chaleur air-eau comment ça marche ?

La pompe à chaleur air/eau est composée d’une unité extérieure qui, en hiver, puise les calories de l’air extérieur pour les transférer par fluide caloporteur vers le circuit d’eau du chauffage central (jusqu’à -20°C) :

  • Par une liaison hydraulique pour les pompes à chaleur Monobloc ;
  • Par une liaison frigorigène pour les pompes à chaleur Bi-bloc.

La chaleur emmagasinée est alors transmise par des radiateurs ou par un plancher chauffant.

Ce système de chauffage permet une répartition idéale et extrêmement bien régulée de la chaleur au sein d’une maison individuelle.

 

La pompe à chaleur réversible

En été, une pompe à chaleur (PAC) réversible dissipe au contraire la chaleur accumulée au sein du logement.

Le système remplit alors une mission de rafraichissement du logement, représentant une solution idéale aussi bien pour le confort d’été que pour le confort d’hiver.

 

La pompe à chaleur, pour quel logement ?

Pompe à chaleur air eauC’est l’installation idéale pour une maison individuelle. Pour une installation pour du chauffage seul, la pompe à chaleur air/eau est adaptable à toutes les installations de chauffage central classique (fioul, gaz ou bois), sans aucune modification d’installation.

Il faut toutefois disposer d’un jardin ou d‘une cour pour installer l’unité extérieure de la PAC.

Il existe également des solutions de PAC air-eau pour les immeubles (logements collectifs ou bureaux).

 

Les caractéristiques de la PAC à connaitre

Pour estimer les performances d’une pompe à chaleur air/eau, référez-vous principalement à son COP (Coefficient de Performance). Le COP traduit en effet le rapport entre la qualité de chaleur produite et l’énergie électrique consommée.

Ainsi par exemple, un COP de 3.5 signifie que pour 1kW d’électricité consommée, la pompe à chaleur produit l’équivalent de 3.5 kW de chauffage.

En résumé, plus le COP est élevé, plus la pompe à chaleur est performante.

 

Voir toutes les pompes à chaleur air/eau 

 

La pompe à chaleur air/eau : une facture de chauffage divisée par 3

2 commentaires sur “La pompe à chaleur air/eau : une facture de chauffage divisée par 3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *